Lire, Ecrire, Partager

Vous lisez ? Moi aussi ! Vous écrivez ? Moi aussi ! Alors partageons nos expériences !

Block 46 de Johana Gustawsson

De Johana Gustawsson
Editions Milady Thriller
Thriller
462 pages

4ème de couverture :

Falkenberg, Suède. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d’une femme.
Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Étrange serial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie…
En Suède, Emily retrouve une vieille connaissance : Alexis Castells, une écrivaine pleine de charme spécialisée dans les tueurs en série.
Ensemble, ces deux personnalités discordantes se lancent dans une traque qui va les conduire jusqu’aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.

Comment je l'ai eu ?

C'est un achat que j'ai fait lors du salon Saint Maur en poche. Tout à fait par hasard aussi, et c'est ce que j'aime dans ce salon, nous pouvons aller voir des romanciers que l'on connaît déjà et en découvrir d'autres. Bref, une amie lisait la 4ème de Mör et je me suis intéressée à Block 46. La 4ème fait envie, alors je me suis laissée tenter. Sans parler que l'échange avec l'auteur a été tout simplement génial. Elle est d'une gentillesse incroyable, un amour.

L'histoire :

L'histoire se déroule sur plusieurs plans : de nos jours, entre l’Angleterre et la Suède, entre les enquêtrices et le tueur et en 1944, dans un camp de Buchenwald.

On commence d'abord par quelques lignes qui donnent le ton, troublent et vont insidieusement semer le doute dans toutes les théories que j'ai essayé d'élaborer par la suite.
Ensuite on rencontre à Londres, Alexis Castells, écrivaine, spécialisée dans les tueurs en série, qui apprend la mort d'une de ses amies dans sa maison en Suède. Elle s'y rend et y retrouvera Emily Roy, profileuse réputée, qu'elle a rencontrée à l'occasion de … bip, pas de spoile:p.

Emily va accepter sa présence et même l'encourager dans l'enquête. Si la profileuse est appelée c'est parce que ce meurtre a des similitudes avec deux autres perpétrés à Londres. Commence alors une enquête qui va nous faire voyager entre deux pays mais aussi à travers les époques.

Ce que j'ai aimé :

Ce que j'ai aimé c'est d'abord le style. On est happé dès le début dans l'histoire. Si je n'avais pas eu d'impératifs, je pense sincèrement que je l'aurai fini dans la journée. C'est rythmé, sans fioriture, ça n'en reste pas moins beau et avec du style. L'auteur nous enveloppe dans une ambiance au fil des pages. Le tout entrecoupé par des événements à Buchenwald qui nous oppressent, qui en ajoutent encore à l'ambiance pesante de l'histoire. Je me suis cru en Suède (que j'aimerai visité) peut être un peu moins à Londres quand on y était.

La construction, passer d'un point de vue à un autre, au changement de chapitre. Les indices semés tout au long du livre, à travers les différents lieux et périodes, et puis le final ! Le final inattendu! J'adore !! On doute, on suspecte, on se dit que finalement non, et puis pas du tout, bref on est baladé tout au long de l'histoire, mais j'aime ça.

Les personnages sont plutôt bien construits. Les deux héroïnes, oui des femmes, qui ont déjà bien enduré dans leur vie, mais sur lesquelles on ne s'étale pas trop, et ça vraiment j'ai apprécié qu'on n'essaie pas de nous faire pleurer en nous présentant des femmes trop fragiles, ni trop intelligentes d'ailleurs. C'est vrai qu'elles ne sont pas seules, elles font parties d'une équipe d’enquêteurs suédois et anglais. Elles vont chercher de l'aide ou des informations ailleurs… Bref tout est crédible, et j'ai vraiment adoré, adoré ça !

Ce que je n'ai pas aimé

:

J'ai eu un peu de mal à lancer l'écriture de la chronique parce qu'en refermant le livre je me suis dit simplement « J'adore ». Voilà. Parce qu'en fait c'est un roman cohérent de bout en bout, je n'ai pas réfléchi pendant la lecture, j'ai savouré, je voulais savoir, j'ai juste lu, je n'ai rien analysé sur le moment, j'étais totalement plongée dedans.

9Aucune hésitation, un beau 9 ! parce que vraiment ça faisait un moment qu'un thriller ne m'avait pas absorbé autant.

Évidemment, je vais me procurer la suite : Mör. C'est un roman indépendant du premier, mais on va apparemment retrouver la même équipe et je suis vraiment, vraiment tentée. Du coup je suis allée chercher le résumé et je vous laisse apprécier…

MÖR : adj. fém. En suédois, signifie « tendre ». S'emploie pour parler de la viande.
Falkenberg, 16 juillet 2015. Sur les rives d’un lac, on retrouve le cadavre affreusement dépecé d’une femme. Ses seins, ses fesses, ses cuisses et ses hanches ont été amputés de plusieurs kilos de chair.
Londres, le lendemain matin. La profileuse Emily Roy est appelée sur les lieux d’une disparition inquiétante : l’actrice Julianne Bell a été enlevée à l’aube, et ses chaussures ont été retrouvées à proximité de chez elle, emballées dans un sac de congélation.
Ces deux crimes portent la signature de Richard Hemfield, le « tueur de Tower Hamlets », enfermé à perpétuité à l’hôpital psychiatrique de haute sécurité de Broadmoor. Dix ans plus tôt, il a été reconnu coupable du meurtre de six femmes et de celui de l’ancien compagnon de l’écrivaine Alexis Castells. Comment alors expliquer que ses crimes recommencent ?

et vous, qu'en avez vous pensé ? votre note ? et Mör, quelqu'un l'a lu ? perso je l'ai ajouté dans ma whishlist :p


Publié le 2 Aout 2017 à 21:03 par SandrineCK
En lien avec cet article :
Auteur(s)
Livre(s)
Éditeur(s)
Commentaires
Je l'ai terminé et quelle fin !!
Franchement moi qui avait peur de lire ce livre surtout que ça concernait des enfants et beh je serai passée à côté de quelque chose !
Vraiment hâte de lire son second roman!
Je recommande vivement 😁😁
SandrineCKle 3 aout 2017 • Répondre
T'as vu ? On est surpris jusqu'au bout ! Il est top !
Anonymele 6 aout 2017 • Répondre
Super chronique pour un super livre ! J ai adoré rencontrer l auteure que j ai trouvé adorable !
SandrineCKle 6 aout 2017 • Répondre
Merci !!
👍 Oui c'est vrai, elle est adorable ! Étonnant le contraste quand on voit ce qu'elle est capable d'écrire 😬
Valle 6 aout 2017 • Répondre
Ça donne envie de le lire!
SandrineCKle 6 aout 2017 • Répondre
Je l'ai aimé à tel point que je viens d'aller acheter le deuxième roman de l'auteur : Mör
Valle 21 aout 2017 • Répondre
Impressionnant ..... j ai beaucoup aime la construction de ce roman, quelle matrise pour un premier roman !
SandrineCKle 21 aout 2017 • Répondre
C'est vrai !!
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer.
Envoyer